Journées emploi jeunes Clôture en beauté

La clôture des journées emploi-jeunes a eu lieu le vendredi 26 janvier 2018 au CNPM à la suite de la signature d’un atelier et d’un protocole d’entente entre l’APEJ et les acteurs du domaine de l’entreprenariat. 

Au cours de la cérémonie, présidée par le Ministre de l’emploi et de la formation professionnelle en présence de plusieurs responsables du Département dix jeunes lauréats du programme pour l’émergence des jeunes entrepreneurs ont été primés. Le 3è concours a été également lancé par le ministre Maouloud Ben Kattra. 

 


Le programme pour l’Emergence des Jeunes Entrepreneurs, initié par l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (APEJ), en collaboration avec ses partenaires que sont les banques et établissements financiers de la place, le Conseil National du Patronat du Mali (CNPM) et le Bureau International du Travail (BIT) avait été lancé officiellement le 8 avril 2008 au Blonba. 
L’objectif global de ce programme annuel est de contribuer au développement de la culture de l’esprit d’entreprise chez les jeunes. Les initiateurs du programme pour l’Emergence de Jeunes Entrepreneurs sont partis du constat qu’il y a une faible motivation des jeunes à créer leurs propres entreprises. Presque tous aspirent à un emploi dans la Fonction publique qui ne peut malheureusement employer tous compte tenu de plusieurs paramètres. Mais la réticence des jeunes à vouloir créer leurs propres entreprises a des explications parmi lesquelles on peut citer l’absence de dispositifs efficaces d’encadrement pour les jeunes candidats à l’entreprenariat, le manque d’idées de projets, l’inexpérience et la faible capacité des jeunes à conduire les entreprises et surtout le problème d’accès au financement. C’est pour surmonter ces obstacles que l’APEJ a décidé de mettre en place un cadre pour amener les jeunes à être plus entreprenants. Les objectifs spécifiques du programme sont entre autres: former les jeunes porteurs de projets en leur permettant de maîtriser l’idée de projet et les conditions de création, de gestion et de pérennisation de leur entreprise, faciliter l’accès des jeunes aux informations commerciales, faire assurer leur parrainage par des entrepreneurs volontaires qui ont de l’expérience, leur apprendre comment gérer une entreprise dans un environnement concurrentiel. Les projets concernent l’agriculture, l’agroforesterie, la pêche, l’élevage, l’alimentation, l’agroalimentaire, le commerce, l’audiovisuelle, les BTP, la teinture, le maraîchage, entre autres.
La journée de clôture avait débuté par un atelier de concertation qui a regroupé plieurs acteurs du domaine de l’entreprenariat. Au cours de cet atelier plusieurs structures ont fait des exposés sur leurs activités respectives : Apej, Anpe, Api-Mali, Procej, Fier, Incubateurs, Ofii, Fare, Fgsp, Apbef, Apsfd, etc. les mêmes structures ont signé un protocole d’entente afin de promouvoir l’entreprenariat. 
Dans son discours le ministre a signifié sa gratitude au Président de la République, au Premier ministre et à l’ensemble du Gouvernement pour leur accompagnement dans la réussite de ces journées. 
En effet, au cours de ces journées, il a été démontré que l’emploi est une problématique majeure dans notre pays et que pour y faire face plusieurs politiques ont été conçues et plusieurs initiatives mises en place avec l’accompagnement de nos partenaires. Une des solutions pour résoudre la question de l’insertion professionnelle des jeunes se trouve inéluctablement dans l’initiative privée qui reste l’avenir de toute politique d’emploi. C’est à ce titre que le Département de l’emploi a récemment mis en place un cadre de concertation formelle avec le secteur privé qui sera désormais associé pleinement à toutes les analyses et actions.

 
Le ministre a invité les acteurs travailler à faire évoluer les mentalisés des jeunes diplômés, à les motiver davantage, à les former à être des entrepreneurs ou de bons salariés dans le secteur privé et surtout à innover.


Quant au lancement de la 10è cohorte des stagiaires en formation professionnelle, il a été prisé par le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga au palais de la culture le jeudi 25 janvier au profit de 5 360 jeunes.

 
Le ministre de l’emploi et de la formation professionnelle s’est dit très satisfait de ses journées. Il a félicité la commission d’organisation et la direction de l’APEJ pour cette prouesse.


SOURCE: CICOM/APEJ