Centre de formation professionnelle de Missabougou : MAOULOUD BEN KATTRA LANCE LA RÉALISATION DE NOUVELLES INFRASTRUCTURES

Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra a lancé, samedi dernier, les travaux de réalisation des infrastructures au Centre de formation professionnelle de Missabougou(CFPM).

Ces travaux s’inscrivent dans le cadre du Projet de développement des compétences et l’emploi des jeunes (PROCEJ) avec le soutien financier du Projet pour l’employabilité des jeunes au Mali (PEJM). Y étaient également présents à la cérémonie, Amadou Touré, maire de la commune VI, Mme Touré Djahara Dramane, directrice du centre et les représentants des partenaires techniques et financiers.

Dans son intervention, la directrice Mme Touré Djahara Dramane a rappelé qu’en 2017, le CFPM a formé 295 apprenants, dont 50 de la commune V et 25 de la commune III en coiffure, plomberie, carrelage. Au total, le centre a formé 370 étudiants l’année dernière. La directrice a aussi mis l’accent sur d’autres avancées comme la création d’un site web, l’élaboration d’un plan stratégique et l’élargissement du partenariat, la construction de quatre nouvelles salles, l’aménagement des heures et filières et le renforcement du personnel. Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle rappellera que c’est à la suite d’un accord signé le 25 juillet 2014 entre l’Etat malien et la Banque mondiale que le PROCEJ est né.


Le projet, selon lui, appuie un certain nombre d’établissements techniques et professionnels des ministères de l’Éducation nationale et de l’Emploi et de la Formation professionnelle. L’objectif du projet est de renforcer les capacités techniques et professionnelles des établissements concernés en offre de formation et gouvernance. A en croire Maouloud Ben Kattra, l’ensemble des efforts ont permis la création de 252.313, soit 126,2% de taux de réalisation. Il a noté que le Centre de formation professionnelle de Missabougou est une fierté pour son département. Car, ce centre est en train de répondre à sa vacation de centre retenu dans le cadre de l’expérimentation du concept collège communautaire de l’espace UEMOA. La cérémonie a pris fin par la remise d’attestations et d’équipements mécaniques au centre par le Projet pour l’employabilité des jeunes au Mali (PEJM).
Ce projet est une initiative d’éducation internationale financé à plus de 3 milliards FCFA par le gouvernement canadien sur une durée de cinq ans.

SOURCE : essor.ml