Projet « l’Emploi des Jeunes crée des opportunités ici au Mali » Le Ministre Amadou Koïta remet 2 400 kits d’une valeur de 720 millions de fcfa

Le ministre de la jeunesse, de l'emploi et de la jeunesse citoyenne, M. Amadou Koïta, présidé le 18 octobre au Gouvernorat de Koulikoro, sera la cérémonie de remise des kits de démarrage du premier contingent du projet «L'Emploi des Jeunes crée des opport unités ici au Mali »(EJOM). 
L'évènement a regroupé outre la population lieu en grand nombre, le gouverneur de la région de Koulikoro, les représentants des institutions et organisations internationales, le directeur général de l'APEJ, les représentants des agences SNV, Déchets et ICCO (Directrice Régionale) , les cadres du ministère de la jeunesse, de l'emploi et de la construction Citoyenne, le président du conseil national de la jeunesse, le préfet de Koulikoro, les présidents du conseil régional et du conseil de cercle, les chefs de services régionaux et local, the Representants of local Organizations of the Private Sector, of the Civil Society and the Collectical Association of Government Groups, The Notabilités and Notabilités traditionnelles.

 
Tour à tour, le maire de Koulikoro, le président du CNJ Mali Lassine Coulibaly et le directeur adjoint du SNV Mali, Souleymane Sidigé, président du CNJ Mali Amadou Coulibaly qui touchera à terme plus de 8 000 ménages. 
Les quatre chèques symboliques ont été remis par le Directeur régional de la coopération, le directeur adjoint du SNBV, le directeur général de l'EPJ et le ministre de la Jeunesse, de l'Emploi et de la Construction Citoyenne. 
Le ministre Amadou Koïta a également remercié les autorités régionales et les populations de Koulikoro l'accueil réservé à une délégation a été rendu public dans le cadre de l'ambitieux projet réalisé dans le cadre du partenariat avec le gouvernement du Mali and European Union afin de réduire les conséquences de la migration irrégulière dans un contexte marqué par la persistance de crises diverses à travers le Monde. 
Le Projet EJOM a été lancé en septembre 2017 avec les objectifs suivants: développement, développement économique, stabilité sociale dans les régions de Kayes, Koulikoro, Gao et district de Bamako, gestion des déchets, l'agro-alimentaire et l'artisanat utilitaire. A titre de rappel, le coût total du projet est de 20 935 041 Euros soit 13 milliards de francs CFA pour 20 000 000 Euros, la SNV pour 527 934 Euros et mon Département à travers l'APEJ pour 407 107 Euros La mise en œuvre est confiée au consortium d'agences composé de la SNV (chef de file), d'ICCO, de WASTE (toutes les agences néerlandaises) et de l'APEJ. 
Au sein des 8 620 bénéficiaires dirigés sur 4 ans, quelques-uns 20 fermes horticoles, ils seront mémorisés par les coopératives, par les kits de démarrage, par les partenaires, par 400, dont 150 dans le secteur de l'horticulture, par 100 gestion des déchets solides, 50 dans l'agro-alimentaire et 100 dans le secteur de l'artisanat utilitaire. 
Dans le cadre des activités programmées en 2018, le projet EJOM s'est déroulé dans les secteurs de l'intervention dans les secteurs d'intervention et a été annoncé pour la première fois. Les campagnes d'information et de sensibilisation sur les migrations irrégulières et futures ont également été successivement réussies à Koulikoro, Gao, Kayes et Europe avec le Ministère des Maliens de l'Extérieur et de l'Intégration Africaine. 
En savoir plus 31 000 candidats ont été reçus dont 5 500 dans la région de Kayes, plus de 5 300 dans la région de Koulikoro, plus de 10 900 à Bamako et plus de 8 500 à Gao une région particulièrement affecté par la crise et qui enregistre aujourd'hui le taux de chômage le plus élevé. 
Intervenant après la sélection et la formation des 2 400 jeunes récipiendaires, la remise des kits est une étape déterminante du projet de sa première année. Les bénéficiaires de ce premier contingent ont ainsi reçu une subvention de 300 000 FCFA soit un total de 720 millions de FCFA. 
Les 400 meilleures dépenses seront passées en revue avec le montant complémentaire entre 750 000 et 7 500 000 FCFA selon la nature de la PME. 
Sur les 2 400 jeunes sélectionnés dans les quatre zones d'intervention du projet 600 nouvelle par zone, cette année, les intervenants sont eux aussi intervenus dans les secteurs d'intervention suivant les proportions ci-après l'horticulture: 32%, gestion des déchets: 44%, agro-alimentaire: 12% et artisanat utilitaire: 12%. 
The Minister of a souligné of the problem of work of the jeunes, résident dans leur faible capacité technique, et c'est pourquoi dans le cadre de ce projet, il est attendu que la situation des jeunes de 18 à 40 ans , techniquement, techniquement, optimisé, optimisé, optimisé, optimisé, renforcé, stratégique, renforcé, renforcé, articulé, renforcé, adapté aux besoins du marché.
Ce projet de développement de chaînes de valeur dans les quatre secteurs de l'économie nationale va augmenter les techniques techniques d'entreprendre et de gérer pour les jeunes de 18 à 40 ans. 
Au-delà de la concrétisation des nobles ambitions de son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l'Etat qui a fait quinquennat celui de la jeunesse, il y a de la stabilité, de la paix, de l'accroissement de la production de richesses et la compétitivité de notre économie. 
Le ministre invité au consortium d'Agences composé de la SNV, d'ICCO, de WASTE et de l'APEJ à conduire ce projet suivant tout ce qu'il faut être, autant que possible. 

CICOM APEJ ll 18 10 2018