Ministre KOITA à la jeunesse : « la chance du Mali, c’est sa jeunesse »

Les organisations et mouvements de jeunes du Mali ont présenté, hier lundi, leurs vœux de nouvelle année au ministre Amadou KOITA. En toute confraternité, le ministre et le porte-parole des jeunes ont rappelé leur responsabilité respective dans le développement du pays.

La cérémonie a eu lieu au Carrefour des jeunes de Bamako eprésence de plusieurs responsables d’associations de jeunes et des membres du ministère de l’Emploi, de la formation professionnelle, de la jeunesse et de la construction citoyenne.

Dans ses mots de bienvenue, le directeur national de la jeunesse, Sinaly DEMBELE, a expliqué que cet événement rentre dans le cadre de la concrétisation de la volonté des autorités de créer un climat apaisé entre les pouvoirs publics et les organisations de la société civile.

À la même occasion, il a rappelé quelques actions phares du ministère en faveur de la jeunesse en occurrence la construction et la réhabilitation des infrastructures de jeunes, la tenue des vacances citoyennes, la relance du Service national des jeunes (SNJ). Outre ces actions, il a cité les programmes formation et d’insertion pour la jeunesse.

 

Après lui, le porte-parole des organisations et mouvements de jeunes du Mali, Alioune GUEYE, a, lui aussi, reconnu et salué les efforts du ministre KOITA en faveur des jeunes, depuis sa dénomination. 

Tout en rappelant les grands défis qui ont marqué 2018, il a souhaité que 2019, qui commence, soit celle des grandes actions pour la création massive demploi. Selon lui, chaque jeune inséré est une belle victoire contre le chômage

Il a également souhaité que 2019 soit une année citoyenne pendant laquelle la population malienne en général va prendre à bras le corps le développement du paysEnfin, ses vœux sont de voir de plus de responsabilité confiée aux jeunes

De son côté, le ministre de l’Emploi, de la formation professionnelle et de la construction citoyenne a salué et félicité ce cadre d’échanges entre son cabinet et les structures des jeunes du pays. Selon lui, cette jeunesse est une grande opportunité pour le Mali

«Si le Nil est une chance pour l’Égypte, la chance du Mali c’est sa jeunesse. La chance du Mali sera de profiter de la capacité de cette jeunesse», a indiqué le ministre KOITA. 

Puis, il a rappelé être investi par le président de la république Ibrahim Boubacar KEITA pour promouvoir le développement humain de cette coucheAinsi, sa grandeur n’a de sens qu’avec la satisfaction de cette mission.

«Notre grandeur, c’est d’être à hauteur de la mise en œuvre l’action du président IBK en faveur de la jeunesse», a-t-ildéclaré, en rappelant que ce 2e mandat est celui de la jeunesse.Mais en dédiant ce mandat à la jeunesse, cela ne veut pas dire que tout sera donné gratuitement aux jeunes. 

« À travers ce mandat, vous êtes responsabilisés. En ce moment, les jeunes doivent montrer qu’ils sont capables»,a clarifié M. KOITA, tout en demandant aux jeunes de se battre, seul gage pour eux d’aboutir à leurs objectifs.

Profitant de la tribune, il a souligné que 2019 soit marquée par le projet de la révision de la constitution du 25 février 1992Comme lors de la présidentielle de 2018, il a conseillé à la jeunesse malienne de cultiver la paix, la concorde et le vivre ensemble. 

SOURCE: INFO MATIN